ébuard


ébuard

⇒ÉBUARD, subst. masc.
TECHNOL. ,,Coin de bois fort dur qui sert à fendre les bûches`` (Ac. 1835-1932) :
... j'eus beau le circonvenir [Côme] tandis qu'il éclatait un tronc d'arbre, frappait à grands coups de masse sur son ébuard, je ne pus l'atteindre...
ARNOUX, Le Chiffre, 1926, p. 61.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1743 (Trév.). Orig. obsc. À rapprocher de l'angevin ébuer « ébarber, déraser », spéc. ébuer une pièce de bois (VERR.-ON.); un rattachement de ces mots à ébuer « égoutter le linge » (v. buer), p. anal. entre les éclats du bois ou de la pierre que l'on taille et les gouttes du linge que l'on sèche (FEW t. 15, 2, p. 11; Spitzer ds Z. rom. Philol., t. 42, pp. 19-20) n'est pas satisfaisant du point de vue sémantique. Bbg. QUEM. 2e s. t. 1 1970.

ébuard [ebɥaʀ] n. m.
ÉTYM. 1743, Trévoux; orig. obscure; à rapprocher de l'angevin ébuer « ébarber » sans rapport clair avec le verbe ébuer « égoutter (le linge) ».
Techn. Coin de bois dur pour fendre les bûches.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ébuard — ÉBUARD. s. m. Coin de bois fort dur et recuit, qui sert à fendre des bûches …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ÉBUARD — s. m. Coin de bois fort dur, qui sert à fendre des bûches …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉBUARD — n. m. Coin de bois fort dur qui sert à fendre des bûches …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ébuard — (é bu ar) s. m. Coin de bois fort dur, qui sert, au lieu d un coin de fer, à fendre le bois. ÉTYMOLOGIE    Origine inconnue …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BOIS — Le bois est un tissu végétal – xylème – dont le rôle a toujours été capital dans l’histoire de l’humanité. C’est, dans la plante vivante, un tissu conducteur de sève brute, dont les membranes incrustées de lignine jouent un rôle de soutien. La… …   Encyclopédie Universelle

  • bûche — 1. bûche [ byʃ ] n. f. • XIIe; lat. pop. °buska; germ. °busk « baguette » 1 ♦ Morceau de bois de chauffage, de grosseur variable. « Le crépitement des grosses bûches dans l âtre » (Duhamel). Fendre une bûche. BÛCHE DE N OËL : grosse bûche que l… …   Encyclopédie Universelle

  • coin — [ kwɛ̃ ] n. m. • XIIe; lat. cuneus 1 ♦ Instrument de forme prismatique (en bois, en métal) utilisé pour fendre des matériaux, serrer et assujettir certaines choses. ⇒ 2. cale, patarasse. Assujettir avec des coins (⇒ coinçage, coincement) . Ôter… …   Encyclopédie Universelle

  • éclater — [ eklate ] v. <conjug. : 1> • esclater av. 1150; frq. °slaitan « fendre, briser » I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx Casser, faire voler en éclats. ⇒ briser. Blas. Lance éclatée. 2 ♦ (1651) Mod. Hortic. Diviser (une plante) en séparant des drageons. 3 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • fendre — [ fɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 41> • Xe; lat. findere I ♦ 1 ♦ Couper ou diviser (un corps solide), le plus souvent dans le sens de la longueur. Fendre du bois avec une hache. Fendre une bûche en deux. Fendre un diamant, de l ardoise. ⇒ cliver …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.